На переклад

На переклад

Сообщение Theo » 15 мар 2008, 15:07

FÉVRIER 2007: Déshabillez-moi (live)
en single mais pas vraiment en radio


02 février
C' est à partir de ce jour-là que les radios ont pu diffuser le titre Déshabillez-moi (live), choisi pour devenir le second extrait de l'album Avant que l'ombre...à Bercy. C'est le 26 janvier que l'on avait appris officiellement ce choix qui aura eu le mérite de contenter la majorité des fans, les différents sondages effectués sur des forums de Mylène Farmer ayant en effet mis en avant ce titre comme meilleur choix pour un second single live.
Le CD promo sera envoyé quelques jours plus tard aux radios. Parfait, ou presque, car le problème est que les radios ne diffuseront guère voire pas ce titre, problème pas vraiment nouveau (cf à droite).




05 février
Le titre Déshabillez-moi (live) est disponible sur les plateformes de téléchargement légal.
On apprend le même jour que le clip Peut-être toi a été élu par les internautes meilleur clip d'animation sur les Online Music Video Awards du site Yahoo Music France.




15 février
Première diffusion du clip Déshabillez-moi (Live) en télé. Il s'agit d'un extrait du concert sans images inédites.

25 février
Résultats du vote des internautes pour les 100 meilleurs clips du XXIème siècle (émission proposée par la chaîne MCM). Mylène était nommée trois fois et se classera:
04ème avec le clip "Peut-être toi"
03ème avec le clip "Redonne-moi"
01ère avec le clip "Fuck them all".
Beaucoup ont dit ou écrit que les derniers clips de Mylène n'avaient pas l'originalité ou la qualité des clips des années 80. Discutable. Mais ce vote démontre que les clips proposés par Mylène restent de loin parmi les meilleurs de ceux diffusés actuellement sur les chaînes musicales.
Theo
Site Admin
Site Admin
 
Сообщений: 1595
Зарегистрирован: 20 янв 2008, 22:57

Сообщение Theo » 15 мар 2008, 15:09

DÉCEMBRE 2007: Giorgino en DVD,
et le rêve devint réalité


Le 03 décembre sort la Bande Originale du film Giorgino dans une version remasterisée avec 2 inédits.
Le 04 décembre, dernière projection dans un cinéma des Champs-Elysées du film dans sa version restaurée (en présence de Laurent Boutonnat qui fera un petit discours avant le film).
Le 05 décembre, sortie du double DVD Giorgino.
bref, que du bonheur...
Pages spéciales Giorgino

Des rumeurs que l'on aimerait croire
L'hebdomadaire "Paris-Match" annonce la sortie du nouvel album de Mylène pour le premier semestre 2008.
De son côté, "Closer" affirme que Thierry Suc aurait déja réservé des Zénith pour fin 2009.
Theo
Site Admin
Site Admin
 
Сообщений: 1595
Зарегистрирован: 20 янв 2008, 22:57

Сообщение Theo » 15 мар 2008, 15:09

NOVEMBRE 2007: En attendant Giorgino


Ouverture le 13 novembre à 10 heures du site officiel du film Giorgino. Contenu assez succint: un film annonce inédit et très réussi pour le DVD et un concours (au règlement déconcertant) pour gagner des places afin d'assister à la dernière projection du film dans un cinéma des Champs-Elysées le 04 décembre. Ce concours ne mobilisera finalement que les fans les plus acharnés (il y aura presque autant de gagnants que de participants). D'autres concours permettront également de faire gagner des places en ce mois de novembre (alapage, NRJ, 20minutes, allocine).
Theo
Site Admin
Site Admin
 
Сообщений: 1595
Зарегистрирован: 20 янв 2008, 22:57

Сообщение Theo » 15 мар 2008, 15:10

01er octobre
Mylène Farmer présente au Palais de l'Élysée pour assister à la remise de la Légion d'Honneur à David Lynch. Un journaliste présent la décrit dans un "état d'admiration total" et précise qu'elle lui aurait simplement déclaré: "dites à vos auditeurs que j'aime David Lynch". Mylène est vêtue de façon très sobre et classe en Prada et Yoji Yamamoto avec des cuissardes noires créées par Christian Louboutin. A noter que la même semaine était organisée à la Galerie du Passage à Paris une exposition de photos des créations de Louboutin, photos signées David Lynch.


01er octobre
Mylène remporte le NRJ Ciné Awards dans la catégorie meilleur "avec la voix de..." pour le doublage du personnage de la Princesse Sélénia dans la version française du film de Luc Besson, "Arthur et les Minimoys". Mylène n'est pas présente à la cérémonie. Luc Besson vient chercher son trophée en précisant: " Elle travaille. Elle n'aime pas trop se montrer. Elle a été géniale sur le tournage, je la remercie d'avoir participé."




10 octobre
Sortie de Jacquou le Croquant en DVD. Il reste classé 3 semaines parmi les 20 meilleures ventes de DVD en France dont deux semaines à la 3ème place. Les ventes restent inférieures à 25 000 exemplaires.
Theo
Site Admin
Site Admin
 
Сообщений: 1595
Зарегистрирован: 20 янв 2008, 22:57

Сообщение Misty-ledy » 29 дек 2008, 18:19

это то, что я пока набрала. Страницы с 33 по 36 книжечки

Pierre Guffroy
Chef décorateur

Faute de trouver en France le village enneigé où tourner son film, c’est sur une lande perdue Slovaquie que Laurent Boutonnat entraîne Pierre Guffroy, un des plus grands décorateurs du cinéma français. Là, ce dernier bâtit l’intégralité des décors pour mieux donner à voir et ressentir l’inquiétante étrangeté du film.

Quand avez-vous commencé à travailler sur ce projet?
Il y a trois quatre ans (cet entretien date de la sortie en salles du film en 1994), Laurent Boutonnat avait commencé à me perler du projet de Giorgino. Nous sommes partis en repérage dans le Massif central, le Vercors et le Jura pour chercher des lieux de tournege. Au cours de la ballade, Laurent me parlait de l’atmosphère qu’il souhaitait pour Giorgino. Il ne voulait pas alles vers une sorte de « misérabilisme réalisite », il désirait vraiment une atmosphère « pourrie » disait-il. C’est-à-dire qu’il voulant que, du début à la fin de son film, il n’y ait surtout pas de respiration avec de beaux décors, mais que l’on soit totalement plongé dans une ambiance tendue, inquiétante. J’étais très intéressé par sa démarche. Il est rare qu’un réalisateur aussi jeune soit aussi volontaire et déterminé dans ses choix. J’ai voulu l’emmener dans des endroites que je connaissais depuis longtemps près de Pontarlies, dans la zone frontière du Jura avec la Suisse, mais la France est un pays moderne... Il y a toujours des fils électriques, des échangeurs, des maisons neuves, des supermarchés ou des panneaux publicitaires dans le paysage !
Comme nous ne trouvions pas un espace assez désert, la décision a été prise de tourner en Slovaquie.
Là-bas, pour les paysages et inquiétants, c’est imparable. Nous pensions que ce serait intéressant par rapport au sujet du film de sentir déjà sur les lieux du tournage cette impression de dépaysement et de solitude.

Qu’attends-vous d’un réalisateur avant de vous lancer dans votre travail ?
Au départ, il faut les relations soient parfaitement claires pour savoir très vite si nous la même vision des choses. Laurent par exemple m’a choisi, m’a-t-il dit, parce qu’à l’âge de quinze ans, il avait vu Le Locataire de Polanski. L’ambiance des décors l’avait fortement impressionneé. C’est vrai que d’un bout à l’autre de ce film, tout est tendu, fermé, sans espoir, avec parfois une forme d’exagération qui pourrait gêner un réalisateur amateur d’un certain réalisme. Laurent au contraire n’avait pas trouvé cela outré. Quand il m’a dit qu’il avait apperécié ce genre de décors, j’avais déjà une orientation précise, je savais que je pouvais aller franchement dans l’espit de ce que j’aime moi aussi, c’est-à-dire créer une atmosphère et un climat. Trop souvent hélas, au départ, on croit être d’accord avec le réalisateur ; on se lance avec des intentions formidables mais en cours de route, ça dérape... on nous demande toujours d’embellir un peu et on tombe inévitablement dans le « joli », dans kes belles images propres et sympathiques. Là, nous avions l’un et l’autre les mêmes volontés. J’étais enchanté !

Ensuite, comment se précient les premières ébauches des décors ?
Le scénario permet déjà de tracer une sorte de topographie des lieux. Pour l’orphelinat par exemple, je me suis souvenu de ce genre d’établissements tristes et vétustes perdus en pleine campagne que j’avais pu voir dans mon enfance. Alors on commence à imaginer la répartition des pièces et à tracer des plans en fonction des indications données dans les scènes, des sources de lumière et dans déplacements de caméra. Je fais beaucoup de dessins. Pour ce film, j’ai pu prendre le temps de construire les maquettes des décors, ce qui est idéal, même si personnellement j’aime beaucoup auissi travailler « à l’oeil », sans plan précis, et improviser. Les maquettes permettent de soulever tous les problèmes avec le réalisateur et son équipe, et de régler les questions rationnelles comme par exemple chiffrer précisément le budget.

Puis vous vous êtes à la construction des décors. En combien de temps ont-ils été réalisés ?
Du 15 septembre ua 15 décembre 1992 à peu près, nous avons commencé à fabriquer les décors de la forêt, des marais et l’intérieur de l’orphelinat dans les immenses studios Barrandov à Prague. Dans le même temps, nous avons entrepris en Slovaquie la construction entière du village, avec l’église et le cimetière, la maison de Catherine, l’auberde, etc.

En Slovaquie, vous arrivez sur un immense terrain vague où tout est à construire ?
Oui, je suis arrivé sur une vaste lande traversée par un méchant ruisseau qui débordait à chaque grosse pluie. J’ai commencé par faire construire un pont pour permettre l’accès sur les lieux des technicients et des matériaux. On a mis à ma disposition une centaine de gars, des menuisiers, des peintres, des gens avec beaucuop de bonne volonté mais par trèr spécialisés. Leur façon de travailler méa semblé étranqe au début mais il a bien fallu faire avec et, finalement, ils sont arrivés à la force du poignet ) un bon résultat. J’ai vu arriver des gars armés de haches. C’était leur seul outil, ils s’en servaient aussi bien comme un marteau que comme arrache-clous, et ils n’avaient qu’un seul format de clous ! A la place de contre-plaqué, qui là-bas est hors de prix, ils nous ont livré des mètres cubes de plateaux de sapin éspais de plusieurs centimêtres ! Les décors ne risquaient pas de s’envoler, heareu-sement, car on a vécu de sacrées tempêtes ! Et on a trouvé aussi des matériaux de récupération, des vielles portes, etc. Tout peut servir pour un décor, le manque de moyens est encore la meilleure école.
Misty-ledy
Pardonne-Moi
Pardonne-Moi
 
Сообщений: 845
Зарегистрирован: 21 янв 2008, 18:52
Откуда: Днепр-Днепропетровск


Вернуться в кружок креативной команды Attrapez-moi...

Кто сейчас на форуме

Сейчас этот форум просматривают: нет зарегистрированных пользователей и гости: 1